FY2018 (NNSA) : budgets et estimations en hausse

Emmanuelle Maître, bulletin n°44, juin 2017

Le budget réclamé par l’administration Trump pour financer les activités militaires de la NNSA pour l’année fiscale 2018 propose une augmentation sensible sans que de véritables ruptures ne soient entérinées par rapport aux dernières propositions de l’Administration Obama. Ainsi, il n’y a pas de lancement de nouveaux programmes, ou d’abandon des politiques actuelles concernant la simulation par exemple, ce qui est parfaitement logique étant donné que l’administration a enclenché une nouvelle Nuclear Posture Review, dont les résultats sont attendus pour octobre. D’éventuelles réorientations pourraient donc être observables dans le budget FY2019. A noter qu’au niveau civil, il n’y a pas de bouleversement majeur non plus et que l’administration républicaine cherchera également à arrêter le programme MOXStephen Young, « The Good, the Bad, and the Ugly: NNSA’s FY18 Budget Request », All Things Nuclear, 25 mai 2017..

Cela ne signifie pas que ce premier exercice ne contienne aucune nouvelle information. En hausse régulière de cinq points en moyenne depuis 8 ans, le budget « Armes Nucléaires » grimpe cette année de 10%, ce qui est en soi une indication. Ainsi, on peut constater notamment l’augmentation significative des budgets prévus en 2018 pour l’extension de la durée de vie des B61-12 et W88. Sur la B61-12, la NNSA voit une augmentation de 22% de son budget par rapport à l’année dernière, et de 7% par rapport aux prévisions 2018 de l’administration démocrate. Pour la W88, une baisse envisagée de 9% par rapport à 2017 s’est transformée en hausse de 15% demandéeStephen Young, « The Bad: Post #2 on the NNSA’s FY2018 Budget Request», All Things Nuclear, 26 mai 2017..

Les explications budgétaires pour ces modifications se basent sur la nécessité de s’aligner sur les plans de modernisation actuellement menés par le Département de la Défense et s’appuient sur de nouvelles estimations des coûts des programmes B61-12 et W88. L’objectif affiché est donc de respecter les calendriers de déploiement prévus tout en tenant compte d’études récentes qui revoient à la hausse les deux programmesDepartment of Energy FY 2018 Congressional Budget Request, National Nuclear Security Administration, Office of Chief Fnancial Officer, vol. 1, mai 2017.. Ainsi, des rapports internes de la NNSA laissent entendre que les programmes d’extension de la durée de vie de la W88 et W80-4 seraient sous-financés de près d’un milliard de dollars chacun. Le Government Accountability Office (GAO) estime également le coût de la B61-12 à potentiellement 2.6 milliards de dollars supplémentaires au regard des prévisions actuelles, et affirme que le programme requerra deux années supplémentaires pour la production de la première armeUnited States Government Accountability Office, Report to Congressional Committees, NNSA Action Needed to Address Affordability of Nuclear Modernization Programs, GAO-17-341, avril 2017..

Si l’administration a pris la mesure de ces recommandations, on ne peut que s’attendre à des augmentations plus drastiques dans le futur, cohérentes avec le pic d’investissements prévu pour financer la modernisation intégrale de la Triade (« bow wave »). Concernant les autres points notables de ces propositions budgétaires pour la partie « armes nucléaires », on ne peut citer que trois autres ajustements. Sans surprise, les efforts du Président Obama pour accélérer le démantèlement des armes nucléaires hors service, déjà mises à mal par le Congrès à l’automne, sont stoppés avec une réduction budgétaire au niveau de 2016 (52 millions de dollars) et une reprise du calendrier initial. Au niveau des infrastructures et de la maintenance, le vocabulaire a changé puisqu’il ne s’agit plus de « cesser la hausse des travaux d’entretien différés » mais de « continuer la stabilisation » de ceux-ci. Enfin, en matière de simulation, la volonté de développer les technologies de super-calcul Exascale est confirmée et est même accélérée avec une hausse budgétaire conséquente (+119 millions de dollars).

Télécharger le bulletin au format PDF