L’Union européenne (UE), dans le cadre du programme Horizon 2020, a accordé une subvention de 3 millions d’euros à un consortium composé de 14 instituts de recherche, dont la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), dans le but de comprendre et de renforcer la politique étrangère et de sécurité de l’UE dans un environnement international complexe et compétitif. Ce projet, intitulé JOINT – Understanding and Strengthening EU Foreign & Security Policy in a Complex and Contested World, a officiellement débuté le 1er mars 2021, et se poursuivra jusqu’en février 2024.

Ces dernières années, la politique étrangère et de sécurité de l’UE a été confrontée à des défis croissants. Des changements systémiques tels que l’affaiblissement de l’engagement mondial des États-Unis et l’affirmation croissante de la Russie et de la Chine entravent la capacité de l’UE et de ses États membres à façonner les règles multilatérales, et les obligent à repenser leur rôle dans le cadre de nouveaux modèles d’interactions multipolaires. L’effondrement ou l’affaiblissement de l’autorité et de la gouvernance des États dans le voisinage de l’UE et au-delà créent des défis interconnectés qui s’étendent à des domaines ne relevant pas des attributions traditionnelles de la politique étrangère et de sécurité. En parallèle, l’émergence de forces nationalistes souvent enclines à promouvoir des vues eurosceptiques complique les efforts visant à parvenir à un consensus intra-européen sur les questions de sécurité internationale.

Dans ce contexte, JOINT, un projet de recherche interdisciplinaire, combinant recherche et analyse de l’opinion publique, engagement innovant des décideurs politiques et sensibilisation proactive du public, aborde la question suivante : comment rendre les structures de gouvernance de la politique étrangère et de sécurité de l’UE plus cohérentes et résilientes dans un environnement international compétitif et en mutation rapide ?

JOINT est coordonné par l’Istituto Affari Internazionali (IAI) à Rome, et engage un total de 14 partenaires provenant de 12 pays différents. Outre la FRS figurent, parmi les partenaires, des universités comme l’Université libre de Berlin, des think tanks – tels le Centre d’études politiques européennes (CEPS) à Bruxelles et l’Institut norvégien des affaires internationales (NUPI) –, ainsi que des partenaires extra-européens basés en Éthiopie, en Indonésie, en Turquie et en Ukraine.

Équipe

Maître de recherche
Directrice adjointe
Chargée de recherche
Responsable du centre de documentation
Secrétaire Général
Chargée de projets européens